Les salariés en CDD et le bilan de compétences

Une question peut se poser dans le domaine des bilans de compétences : peut-on faire la demande d’un congé en cas de CDD ou de travail en intérim ? La réponse est oui, mais ces deux cas particuliers fonctionnent avec des critères spécifiques que nous allons vous donner dans cet encart.

Pour les salariés en CDD

Si vous êtes actuellement en CDD, sachez que vous pourrez faire une demande de congé de bilan de compétences à condition d’avoir cumulé un certain nombre de mois de travail. Il faudra donc avoir travaillé 24 mois en tant que salarié durant les 5 dernières années, même s’il ne s’agit que de contrats non consécutifs.

De plus, durant les 12 derniers mois, il faudra pouvoir justifier de 4 mois de travail en CDD, même s’ils ne sont pas consécutifs. Ainsi, vous pourrez vous aussi jouir de ce droit en remplissant ces conditions d’ancienneté particulières.

Pour les travailleurs intérimaires

Ceux qui font partie des entreprises de travail temporaire ont également droit au bilan de compétences, en remplissant l’une de ces deux conditions.

Il faudra soit justifier sur les 36 derniers mois de 3200 heures de travail intérimaire, dont la moitié aura été effectuée dans l’entreprise de travail temporaire actuelle du salarié, soit avoir cumulé en tout 5 années d’activité en tant que salarié, que l’on soit ou non intérimaire, mais toujours avec 1600 heures, cette fois durant les 18 derniers mois, au sein de cette entreprise de travail temporaire.

La franchise de 5 ans pour les salariés en CDI passe à 3 ans pour refaire une demande de congé pour bilan de compétences.

D’une manière générale, pour ces deux types de salariés, le bilan de compétences se déroulera de la même façon et sera régi par la même réglementation.