Le CAP Projet Professionnel : Pourquoi et comment

Nous avons déjà pu analyser les différents tenants et aboutissants de l’ECCP, le CAP de son côté est un peu plus complet qu’une simple évaluation d’une journée. Il s’agit là d’une forme d’accompagnement bien plus poussé, qui se déroulera sur 3 mois environ, et qui s’adresse plutôt aux demandeurs d’emploi qui désirent changer totalement de voie, ou trouver un projet professionnel quand celui-ci est totalement absent.

Cette prestation est axée à la fois sur la connaissance de soi-même, et du domaine du travail de manière générale, afin de pouvoir rapprocher les deux de la manière la plus judicieuse possible.

CAP projet professionnel : en cas d’absence de projet

Contrairement à l’ECCP qui vise plutôt les personnes ayant un projet professionnel bien établi, le CAP va donc s’adresser à des chômeurs qui repartent à zéro. Vous aurez la possibilité de cibler vos expériences, de comprendre vos valeurs et vos atouts, de découvrir certains domaines professionnels encore inconnus, et de faire des choix pour un retour à l’emploi le plus prompt possible, à l’issue de cet accompagnement de trois mois.

Le programme du CAP projet professionnel

Le CAP projet professionnel vous propose de participer à 6 entretiens individuels d’1h30 chacun, puis à 5 journées où vous aurez l’opportunité de travailler en groupe sur votre projet professionnel en partageant les connaissances de chacun, en rendant les démarches plus vivantes.

Vous serez ainsi amenés à engager une réflexion par rapports aux points suivants :  connaissance de soi,  acquis professionnels ou extraprofessionnels, ressources et contraintes personnelles, connaissance de l’environnement et des métiers.

Pour bénéficier du CAP, pensez déjà à en faire la demande auprès de votre conseiller Pôle emploi. Sachez cependant que certaines prestations ne sont pas disponibles selon les régions.