CIF et bilan de compétences

Le CIF est un congé individuel de formation, qui vous donne l’opportunité de participer si vous le souhaitez à un bilan de compétences. Le but sera de dégager du temps, mais aussi de bénéficier évidemment d’un financement du bilan, afin que vous n’ayez rien à payer de votre poche.

Ce droit s’exerce cependant sous certaines conditions seulement, et celles-ci sont particulièrement bien encadrées. Tout dépend de votre condition actuelle : êtes-vous salarié en CDI ou en CDD ?

Les modalités du congé individuel de formation

Dans le cadre du congé individuel de formation, on trouve donc deux cas distincts. Si l’on est en CDI, on devra justifier de 5 années d’activité professionnelle, et d’une année complète au sein de la même entreprise. Si vous êtes en CDD en revanche, on vous demandera 24 mois d’expérience professionnelle et 4 mois sur les 12 derniers en activité, de manière consécutive ou non. Si vous répondez à ces critères, vous pourrez bénéficier du CIF.

À qui s’adresser pour profiter du CIF ?

Sachez que vous pourrez effectuer votre CIF sur votre temps de travail avec l’autorisation de votre employeur ou en dehors de celui-ci. À vous d’en faire la demande le cas échéant. Vous devrez vous adresser à votre OPCA pour demander votre CIF dans le cadre d’un bilan de compétences. Pour toute information utile, vous pouvez aussi contacter le fongecif de votre région (voir notre annuaire des Fongecif).