Accueil > Comment fonctionne le bilan de compétences ? > Les méthodes utilisées dans le cadre du bilan de compétences

Les méthodes utilisées dans le cadre du bilan de compétences

Chaque institut proposant des bilans de compétence aura sa méthode propre ainsi que ses outils. Il n’existe pas à ce jour de systématisation de ce dispositif visant à aider un salarié à mieux saisir ses propres compétences ainsi que son niveau dans le travail.

Cependant, certaines techniques sont largement utilisées, à des degrés plus ou moins importants dans le but de mener à bien ce bilan de compétences. Evaluer un salarié, ce n’est pas seulement le voir à l’oeuvre au quotidien, dans l’exercice de ses fonctions.

C’est aussi l’interroger sur sa manière de concevoir son travail, étudier ses réactions, le tester sur le plan théorique, ou par le biais de mises en situation virtuelles, grâce auxquelles on pourra dresser une conclusion appropriée.

Comment évaluer le salarié ?

Bien entendu, des entretiens seront à prévoir dans le cadre de ce bilan de compétences, ceux-ci auront pour but de mener à bien une discussion relative à différents niveaux de l’activité de celui-ci. Quelle est sa façon de percevoir son travail ? Quelles sont d’après lui les tâches les plus essentielles ? Que pense-t-il de lui-même ? La discussion fait partie intégrante de ce bilan.

bibliotheque-2

Mais ce n’est évidemment pas le seul levier qui sera activé pour comprendre le salarié, ses attentes ainsi que ses talents. Il faudra aussi l’observer dans son quotidien de travailleur, et pourquoi pas, lui proposer des tests qu’ils soient écrits ou oraux et vivants, comme des jeux de rôle par exemple.

Une mise en situation réelle ou virtuelle

Il est évident que si le bilan de compétences dure plusieurs semaines, il sera possible de rencontrer un grand nombre de situations différentes lors de l’exercice des fonctions du salarié.

Cependant, si ce laps de temps n’est pas nécessaire à le tester convenablement, certaines mises en situation virtuelles et théoriques pourront être réalisées, afin que l’interlocuteur soit en mesure de donner un avis très précis sur le salarié concernant ses compétences, ainsi que ses axes d’amélioration.

C’est en utilisant tous ces leviers indépendamment les uns des autres ou ensemble que l’on pourra établir une conclusion qualitative quand à ce bilan de compétences.