Phase d’investigation du bilan de compétences

Après avoir pris le temps de vous interroger et de vous faire passer plusieurs entretiens préliminaires lors de la phase correspondante, il est grand temps de passer à la seconde étape de votre bilan de compétences, qui est la phase d’investigation. Celle-ci se caractérise par une grande diversité de sous-étapes, permettant d’analyser de manière plus profonde le salarié.

Comme les deux autres étapes du bilan, celle-ci est obligatoire, et c’est d’ailleurs probablement la plus importante et la plus complète. Légalement, impossible dans tous les cas d’en faire abstraction. Votre consultant devra mettre en place un certain nombre d’actions pour mieux vous connaître.

Une première phase d’analyse personnelle

Durant la phase d’investigation, on va donc analyser les réponses données lors de la première étape, pour commencer, afin de déterminer le portefeuille des compétences en fonction des expériences professionnelles qui auront été évoquées lors de ces entretiens.

On va ensuite passer à l’investigation plus poussée, par le biais de mises à l’épreuve diverses et variées, durant lesquelles le salarié devra participer à des situations représentatives de son activité, tant par le biais de jeux de rôles qu’en travaillant normalement. Cela permettra de déterminer qui est ce salarié, avec ses atouts, ses potentiels à développer, ses valeurs générales dans le travail, ce qui le caractérise.

Un bilan de compétences pour préparer l’avenir

Viendra ensuite une dernière étape de cette phase d’investigation, qui consistera à déterminer quelles seront les possibilités futures pour le salarié, en matière de métier, de formation, de secteur d’activité. De même, les motivations seront évaluées en fonction de ce qui aura été observé au préalable durant les premières étapes de cette phase.

Ainsi le consultant pourra donner des pistes pour les différentes alternatives à adopter dans le cadre d’une évolution professionnelle, qui soit tout à fait adaptée au candidat, à son potentiel, à ses motivations personnelles.