Accueil > Comment fonctionne le bilan de compétences ? > Déroulement du bilan de compétences

Déroulement du bilan de compétences

Le bilan de compétences, bien que chaque centre ait le droit de le mener à sa manière dans le détail, est encadré de façon relativement stricte par la loi. Et cela prévaut aussi concernant le déroulement de celui-ci, qui dispose de trois phases dont il est impossible de se détourner.

Celles-ci sont donc obligatoires, et ont chacune leur propre fonction, et un but en particulier. C’est la Loi de 1991 du code du travail qui prévoit ces dispositions pour qu’une normalisation soit effective dans le cadre de ce type de bilan.

Il est plus que nécessaire d’offrir un service de qualité, les résultats de ce bilan de compétences ayant un véritable impact sur la vie professionnelle actuelle et future du salarié concerné.

Trois étapes fondamentales pour mener le bilan de compétences

La toute première étape est la phase préliminaire. Le but de celle-ci est de déterminer la motivation du salarié, et de vérifier que celui-ci est bien consentant lors de cette démarche. De même, le parcours professionnel global sera évoqué durant cette toute première étape. On posera également quelques questions relatives à la personnalité du travailleur.

groupe-2

Seconde étape du bilan de compétences, c’est la phase d’investigation. Et comme son nom l’indique, celle-ci a pour but d’analyser le travailleur en établissant un véritable profil, le tout en utilisant la méthodologie appliquée par le centre. Les aptitudes, mais aussi les potentiels à exploiter ainsi que les valeurs propres au travailleur seront longuement étudiées afin de comprendre le salarié. On pourra ensuite passer à une écoute de celui-ci, visant à envisager ses motivations, ses envies, et tout ce à quoi il aspire.

Enfin, c’est la phase de conclusion qui débute pour le salarié, afin d’envisager l’avenir avec celui-ci, en compagnie du consultant, qui remettra alors le document synthétisant toutes les informations recueillies et analyses effectuées au moment du bilan.

Une obligation dans la réalisation du bilan

Notez bien que les trois étapes sus-mentionnées se doivent d’être respectées. Si ce n’est pas le cas, alors le bilan de compétences ne sera pas vraiment recevable, puisque réalisé en dehors des dispositions légales prévues pour ce type de dispositif.

Veillez en tant que candidat à faire appliquer les étapes nécessaires au bon déroulé de votre bilan de compétences, car ces lois et décrets sont justement là pour protéger le travailleur et le faire profiter d’un service précis et encadré.