Accueil > Comment fonctionne le bilan de compétences ?

Comment fonctionne le bilan de compétences ?

Il est grand temps de nous intéresser au bilan de compétences dans son fonctionnement. Plusieurs caractéristiques vont régir la manière dont vous serez évalué durant l’exercice de vos fonctions, car il s’agit d’un dispositif complexe et efficace, dont le but est réellement de s’intéresser à votre fonctionnement, à vos points forts et à vos axes d’amélioration.

Le but sera de comprendre bien sûr vos motivations et les raisons qui vous poussent à réaliser ce bilan, en premier lieu. Puis une étude approfondie de votre comportement sera réalisée avant qu’une conclusion ne soit réalisée afin de vous offrir des réponses concrètes concernant les questions que vous vous posez sur vous-même, vous ou votre employeur selon les cas.

Une préparation préliminaire à mettre en place

Les méthodes utilisées dans le cadre du bilan de compétence peuvent varier d’un organisme à l’autre, elles sont encadrées, mais jamais imposées. Des entretiens, des tests ciblés aussi bien pour comprendre vos aptitudes que votre personnalité ou votre valeur, des enquêtes sur votre lieu de travail, ainsi qu’une grille d’analyse peuvent faire partie de la méthodologie employée dans le cadre d’un bilan de compétences, mais cette liste n’a rien d’exhaustif.

groupe-1

Il ne faut d’ailleurs pas hésiter à préparer son bilan de compétences avant de s’y lancer, afin de gagner en efficacité avant d’être testé. Cela peut être important notamment si ce dernier est réalisé avec pour finalité de monter en grade ou d’accéder à un poste qui vous semble plus intéressant, quelle que soit la raison.

Sachez donc prendre quelques semaines pour vous donner toutes les chances de mener ce bilan vers des conclusions favorables pour vos et vos ambitions. Une préparation préalable est plus qu’envisageable donc, la spontanéité n’est pas obligatoire, en quelque sorte.

Plusieurs durées possibles mais toujours le même processus

La durée d’un bilan de compétences n’est pas totalement figée, et elle est différente en fonction des circonstances dans lesquelles celui-ci est effectué. Elle variera selon que le sujet soit encore en poste ou inactif au moment de sa réalisation, ce qui peut donner des différences assez sensibles, de quelques jours à quelques semaines environ. Et chaque institut aura sa propre méthode, et donc une durée en adéquation totale avec celle-ci.

En revanche, le déroulement du bilan de compétences sera à peu près toujours identiques, et sera caractérisé par trois phases distinctes, ayant chacune sa vocation. En fonction de celles-ci, on recherchera tout d’abord les motivations du candidat, avant d’aller l’étudier lors d’une phase d’investigation qui sera la plus longue du bilan de compétences. Enfin, une conclusion sera menée de manière à expliquer les résultats de celui-ci au salarié.